Le Parlement des Rêves

Le Parlement des Rêves

Menu
The X-Files : Jose Chung's From Outer Space (10 épisodes à revoir avant le revival, volet 4)

The X-Files : Jose Chung's From Outer Space (10 épisodes à revoir avant le revival, volet 4)

The X-Files, la série culte des années 90, sera de retour en janvier 2016 pour un revival orchestré par son diffuseur d’origine, Fox, qui a réuni son créateur, Chris Carter, et ses stars David Duchovny et Gillian Anderson. En juillet, Fox a lancé l’opération 201 days of The X-Files, autour d’un revisionnage intégral des aventures paranormales du duo d’agents du FBI. Mais si vous n’avez pas autant de temps à consacrer à Mulder et Scully, je vous suggère dix épisodes pour se remettre dans le bain.

Volet 4

Jose Chung’s From Outer Space (Le seigneur du magma) – Saison 3, épisode 20

Scénario : Darin Morgan. Réalisation : Rob Bowman.
Guest stars : Charles Nelson Reilly (Jose Chung), Jesse Ventura (L’homme en noir).


Le sujet.

L’écrivain Jose Chung travaille à un livre sur les extraterrestres. Il interroge Scully à propos d’une affaire d’enlèvement de deux adolescents sur laquelle elle a enquêté avec Mulder, espérant qu’elle pourra donner un sens aux témoignages contradictoires que Chung a amassé jusque-là...

The X-Files : Jose Chung's From Outer Space (10 épisodes à revoir avant le revival, volet 4)

Pourquoi cet épisode ?

Lorsqu’il a commencé à fréquenter l’équipe des scénaristes de The X-Files au début de la deuxième saison, Darin Morgan a confié à James Wong une possible idée pour un teaser d’épisode, dans lequel des personnes se feraient enlever par deux extraterrestres Gris avant que ceux-ci ne soient eux-mêmes enlevés par un autre alien. Wong indiqua à Darin qu’il valait mieux qu’il ne reparle plus jamais de cette idée à personne.

Mais, un peu plus d’un an plus tard, alors que la fin de la troisième saison de The X-Files s’approche, les choses ont changé. Darin Morgan est devenu un auteur star dont les épisodes sont célébrés par la critique. Il peut se permette de tout oser – d’autant plus qu’épuisé par le rythme de la télévision, il a décidé de quitter l’équipe. Il revient donc à cette première prémisse et développe ‘Jose Chung’s From Outer Space’, un épisode-somme, une sorte de mise en abîme de la série toute entière, au travers d’un passage à la moulinette du mythe des enlèvements par les aliens. Comme à son habitude très documenté, Darin fait référence à une grande partie du folklore OVNI, exhumant Hommes en noir au comportement volontairement absurde, pour décrédibiliser les témoins, ou encore vêtements boutonnés à l’envers, des témoignages d’abductés « réels ». Sa narration utilise les principes de Rashomon, un film de 1950, en juxtaposant différents points de vue, qui permettent à Gillian Anderson et David Duchovny de jouer des versions de Mulder et Scully tels qu’ils sont perçus par d’autres. Fidèles aux goûts de Morgan, ils restent cependant à la limite, sans basculer dans la pure parodie.

Si les moments de pure comédie sont nombreux, Darin Morgan ne se départ pas de sa vision mélancolique, évoquant la solitude des individus dans le monde contemporain et les aspirations déçues de beaucoup qui aimeraient être « quelqu’un d’important » plutôt que de simplement profiter du moment présent.

The X-Files : Jose Chung's From Outer Space (10 épisodes à revoir avant le revival, volet 4)

Coulisses.

‘Jose Chung’ aurait d’abord dû être l’épisode 19 de la saison 3. Mais celui-ci va être confié à un réalisateur invité. Chris Carter préfère donc le décaler pour que le script de Darin Morgan soit mis en scène par l’un des réalisateurs producteurs, Rob Bowman, futur réalisateur du premier long-métrage X-Files.
Peut-être plus encore que les réalisateurs qui, avant lui, ont mis en scène des épisodes des scénaristes, Bowman est plongé dans une certaine complexité. ‘Jose Chung’ est complexe, très complexe, loin d’être facile à appréhender. Après avoir relu le script une quinzaine de fois, et d’intenses sessions de travail avec Darin Morgan, Bowman a planifié son tournage au millimètre, réalisant de nombreux story-boards, pour être sûr de transmettre l’histoire d’une façon qui soit compréhensible pour le spectateur.

Lors de son passage sur la série, Darin Morgan s’est souvent frotté au kafkaïen bureau des standards & practice – le département de censure interne à la chaîne. ‘Jose Chung’ ne fit pas exception, d’une manière à nouveau absurde. Lorsque le militaire est retrouvé errant nu de nuit sur une route, un plan très large le montre marchant de dos. Mais son postérieur restait trop visible pour les censeurs. Le responsable des effets spéciaux Mat Beck fut donc obligé d’ajouter en post-production un faux lense-flare pour le dissimuler !


Si vous avez plus de temps...

Il s’est passé presqu’un an avant que The X-Files ne s’aventure à nouveau sur le terrain de la comédie, au travers d’un épisode de Vince Gilligan, ‘Small Potatoes’ (4x20, La queue du diable). Hommage au créateur du genre, la guest-star principale de l’épisode n’est autre que Darin Morgan lui-même, dans le rôle d’un mutant qui peut prendre n’importe quelle apparence, et en profite pour voler la vie de Mulder. Gilligan a écrit plusieurs autres excellents épisodes comiques post-Darin Morgan, tels que ‘Bad Blood’ (5x12, Le shérif a les dents longues), X-Cops (7x12, Peur bleue) ou encore Je Souhaite (7x21, id.). Citons encore ‘The Rain King’ (6x08, Le roi de la pluie), cette fois écrit par Jeffrey Bell.

Et si vous avez encore plus de temps, peut-être aurez-vous envie de retrouver le personnage de l’écrivain Jose Chung dans une autre de ses apparitions. Dans l’épisode ‘Jose Chung’s Doomsday Defense’, écrit et réalisé par Darin Morgan, le romancier s’en prend cette fois au personnage de Frank Black, héros de l’autre série de Chris Carter, MillenniuM.

The X-Files : Jose Chung's From Outer Space (10 épisodes à revoir avant le revival, volet 4)