Le Parlement des Rêves

Le Parlement des Rêves

Menu
Acteurs gay, personnages hétéros: article pour Têtu et compléments

Acteurs gay, personnages hétéros: article pour Têtu et compléments

Acteurs gay, personnages hétéros: article pour Têtu et compléments

Des acteurs gay, des personnages hétéros, Aaron Sorkin, et du porno pour de faux...

Je viens de collaborer pour la première fois avec Têtu, précisément Tetu.com pour un petit article à propos de la polémique en cours dans les milieux Hollywoodiens, depuis qu'un essai publié fin avril par Newsweek évoquait le fait que peu d'acteurs ouvertement gay incarnent des personnages hétéros, non pour le regretter mais bien pour affirmer qu'effectivement ils n'étaient pas crédibles dans ces rôles!

C'est à lire ici.

Un petit complément:

Parmi la pluie de réactions mettant en cause le magazine et son journaliste Ramin Setoodeh, un seul est venu le soutenir (plus ou moins, j'y reviens)... le très grand scénariste Aaron Sorkin (créateur, notamment, de The West Wing / A la Maison Blanche).

En fait, à y regarder de plus près, Sorkin ne soutient Setoodeh de façon un peu provocatrice que pour défendre un point de vue qui a quelques similarités avec celui du journaliste de Newsweek, mais s'avère en fait assez parallèle et surtout intellectuellement beaucoup mieux structuré que le gloubi-boulga pétris de self-loathing de Ramin Setoodeh.

"Dans sa réponse à Setoodeh, Ms. Chenoweth a écrit vérité sur vérité... mais a manqué le vrai sujet.
Tout comme Se
toodeh," écrit Sorkin.

Ce que Sorkin écrit, c'est que l'hyper-médiatisation de la vie privée des acteurs, quelque soit leur sexualité, casse en partie la magie des fictions audiovisuelles et tend à dévorer leurs personnages. Le jour-même où il écrit ce texte, l'auteur constate en effet que dans son fil d'actualité Yahoo!, la nomination de Cameron au poste de Premier Ministre du principal allié des Etats-Unis n'occupe que la troisième position, tandis que le premier titre concerne... Justin Bieber. Sorkin fustige donc cette médiatisation du futile, ces médias qui ont perdu tout sens de la hiérarchisation. bref: cette société où le people prend totalement le pas, non seulement sur l'art et la culture, mais même sur l'actualité du monde.

Son texte est à lire ici (en anglais, of course).