Le Parlement des Rêves

Le Parlement des Rêves

Menu
Bye bye Super Nana (Pincée nostalgique)

Bye bye Super Nana (Pincée nostalgique)

Bye bye Super Nana (Pincée nostalgique)

Journée de deuil aujourd'hui. Non, ce n'est pas vraiment la mort de Jacques Martin et le souvenir de dimanches passés à roupiller devant Dimanche Martin que je pleure. Ni le souvenir d'avoir assisté au tournage d'une de ses émissions, avec pour invitée d'honneur Nana Mouskouri, mais aussi la présence de Richard Gotainer. Ce genre de souvenirs, ça ne vous fait pas trop regretter les années 80 (d'où le fait que le revival eighties actuel me laisse de marbre).

C'est qu'aujourd'hui, on a aussi appris la mort de Super Nana. Sup' s'est faite connaître à l'époque des radios libres sur Carbonne 14. Moi, je l'ai connue du temps de ses années sur Skyrock, avant le virage rap de la station.

Ciel mon rock, l'émission de libre antenne qu'elle y anima à divers jours et heures, mais en général de manière plutôt nocturne était un espace plein de fantaisie, de délires, de fête, complètement anti-conventionnel. On se souviendra notamment des innombrables jingles de folie qui ponctuèrent l'émission des classiques originaux "Minuit, l'heure du crime... Et de Super Nana" aux plus récents et parodiques "Ciel mon rock, la seule émission qui vous encule... par les oreilles". Oui, d'accord, le bon goût politiquement correct n'était pas toujours de mise.

Suite à cet nouvelle, j'ai fini par atterrir sur un site Super Nana -- qui était en train et devrait malgré tout devenir officiel -- disponible à cette adresse. Il y a toute une collection d'anciennes émissions en ligne là-bas, et d'autres sont à venir. Cela va bien plus loin que les quatre ou cinq cassettes audio qui me restent de l'époque (et dont je n'ai plus l'usage les lecteurs de CD ayant pris la place des magnétophone). Je réalise aussi au passage que j'ai commencé à passer mes nuits à écouter cette émission en 1993, j'avais donc 13-14 ans. Quand je dis que je suis quelqu'un de la nuit depuis toujours, ça se vérifie.