Le Parlement des Rêves

Le Parlement des Rêves

Menu
Changements sur le Service Public

Changements sur le Service Public

Changements sur le Service Public

Il y a quelques jours, se réunissaient les membres du CSA. Vous savez, l'autorité de régulation française des médias qui n'a d'autre pouvoir que celui de se coucher devant l'Etat et éventuellement de gronder TF1 en fronçant les sourcils de temps en temps. Ces neufs "sages" avaient pour objectif de réélire un Président pour la holding France Télévision (France 2, France 3, France 5 et la France 4 de la TNT).

L'actuel Président, Marc Tessier était assez logiquement candidat à sa propre succession puisque son bilan est, globalement, largement positif. Mais il sera en vacances dès le 22 aout, le CSA lui ayant préféré Patrick de Carolis, journaliste (créateur, back in the day où c'était regardable, de Zone Interdite et actuel présentateur de Des Racines et des Ailes sur France 3). Le bonhomme n'a pas de réelle expérience équivalente à la direction d'un tel grand groupe, mais on est probablement supposé se féliciter de cet élan courageux en faveur de la promotion interne et contre les élitismes en fermant les yeux sur le fait que De Carolis est accessoirement très publiquement de droite... (sans parler des déstabilisations homophobes dont Tessier a fait l'objet, mais c'est là une autre histoire)

On l'a dit et re-dit, cette façon de renouveler si fréquemment la direction du service public lui est forcément préjudiciable. En télé, il faut minimum un à deux ans pour imprimer sa marque, alors pour des changements structurels... Pendant que le service public joue aux chaises musicales, la direction de TF1 est en place depuis 20 ans et appuie de manière constante depuis, forcément avec succès, la détestable ligne que l'on sait (et qui, au passage, contredit de manière flagrante les engagements pris à l'époque avec les CSA. Mais comme chacun sait, l'important, ce ne sont pas ces broutilles: c'est la signalétique. -- Mais si, vous savez, le logo qui apparaît en bas de l'écran avec un chiffre dedans et qui indique immédiatement à un gamin de 12 ans que ça vaut le coup de rester devant sa télé: puisqu'il y a un "16", c'est qu'il va y avoir des tripes et du sexe).

Le même genre de turn-over insensé a fait que Canal + essaie depuis cinq de développer une fiction propre et que la première série n'arrivera enfin à l'antenne que l'automne prochain.

Dans le cas présent, je trouve cela d'autant plus embêtant que sous la direction de Tessier, France 2 avait amorcé un virage qualitatif de sa fiction aussi intéressant que prometteur, et couronné ces derniers mois d'un succès indéniable. Qu'est-ce qui va être remis en question ?

De Carolis aurait-il tourné Clara Sheller ? Et Un amour à Taire ?

On jugera sur pièce ; si une remise en question profonde de la ligne éditoriale de la fiction devait être décidée, nous le saurons probablement d'une façon ou d'une autre dans les prochains mois.

On pourra aussi, éventuellement, se satisfaire des éléments éventuellement prometteurs avancés par de Carolis :

Le prime time avancé et réduit en durée ?

"C'est tout à fait réaliste. C'est l'une des tâches auxquelles les responsables des chaînes vont devoir s'atteler. Il ne faut pas craindre de créer de nouveaux formats. Pourquoi les fictions inédites ne sont-elles diffusées qu'en première partie de soirée ? On peut aussi les programmer en seconde partie de soirée, avant le 20 heures, ou l'après-midi du week end. J'aurai très vite des discussions avec les professionnels du secteur".

L'ouverture de la seconde partie de soirée à la fiction télé inédite est une des revendications principales des scénaristes depuis plusieurs années. En contournant le problèmes des parts de marché trop écrasantes en prime-time et du terrain hautement concurrentiel et donc très risqué qu'il représente, elle pourrait - enfin - ouvrir la voie d'une véritable liberté de ton et de diversification des sujets.

Dans une autre interview, De Carolis a déclaré qu'il refuserait que des programmes inédits soient relégués après minuit. Alors: son mandat verra-t-il la fin de la série reléguée à un horaire millenniumesque (c'est à dire dans la nuit du jeudi au vendredi quelque part en 00h30 et 2h00) ? Actuellement Six Feet Under est diffusée dans cette case et The West Wing / A la Maison Blanche prend le relais dès août.