Le Parlement des Rêves

Le Parlement des Rêves

Menu
David Archuleta Imagine

David Archuleta Imagine

David Archuleta Imagine

Je me souviens de Marianne James il y a quelques saisons de Nouvelle Star, se moquant et s'attendrissant à la fois -- elle n'a jamais eu peur des paradoxes -- sur le sort de "chanteurs peluches". A savoir Geoffroy et Charles, deux très jolis garçons de 17 ou 18 ans, de style très différents, avec des capacités vocales indéniables, mais aucun sens de la musique, ni culture musicale, et un manque de maturité si prégnant qu'ils avaient systématiquement l'air de ne pas comprendre un mot des paroles qu'ils braillaient.

Imaginez un chanteur peluche qui ait les avantages de sa catégorie, à savoir une jeunesse insolente, une naïveté attendrissante, un positivisme entraînant, mais qui n'ait jamais l'air de chanter juste parce qu'il kiffe trop de devenir une star de la télé, mais plutôt carrément l'air de maîtriser les chansons qu'il reprend.

American Idol l'a trouvé. Il s'appelle David Archuleta, et même si l'émission ne vient que de terminer sa deuxième semaine de direct -- il en reste 13 -- L'intraitable Simon Cowell, qui a le nez très fin, l'a déjà désigné comme LE candidat que les autres doivent battre s'ils veulent lui voler la victoire. Il a réalisé une performance qui a fait beaucoup parler en reprenant Imagine. La chanson par excellence que seul un adorable bonhomme aussi totalement dénué de cynisme que celui-ci peut servir correctement. C'est très sucré, mais c'est aussi très touchant (Paula Abdul et ses larmes étalées sur tout le visage partage cet avis!)...