Le Parlement des Rêves

Le Parlement des Rêves

Menu
De Dallas à... Dallas! Une Histoire du Soap

De Dallas à... Dallas! Une Histoire du Soap

Alors que je voyageais dans une région isolée de l’Afrique de l’est à l’époque colonisée, et que je découvrais les villages de huttes végétales sans magasins, ni électricité, ni route, ni aucun autre équipement, j’ai demandé à un ami africain ce que faisaient les gens durant les longues et sombres heures après le crépuscule, qui arrive tôt toute l’année à l’équateur. Sans hésitation, mon ami m’a répondu : 'Ils cancanent. Ils se racontent les histoires d’amour et les maladies de leurs voisins.' Effectivement, il me semble que ce soit là un des besoins fondamentaux de l’être humain. Après la satisfaction du besoin de nourriture, d’abris et de procréation, la satisfaction du besoin de potins sur les expériences des autres doit être une des préoccupations centrales de l’existence. C’est la source de toute fiction et narration, et la source également de la série télévisée. Entendre ce qui est arrivé aux autres, comment ils ont affronté les crises de leurs vies, est de la plus grande importance pour la survie de l’individu et de l’espèce ; c’est une part d’un processus d’apprentissage sans fin.

Martin Esslin, The Age of Television, 2002

De Dallas à... Dallas! Une Histoire du Soap

Le soap télévisé est aussi ancien que la télévision elle-même. Créé pour la radio, il a été transféré sur ce nouveau média dès sa naissance. Un dossier que j'ai conçu et rédigé pour Allociné, publiée à l'occasion du retour de Dallas sur les écrans, se propose d’en dresser une histoire, en s’interrogeant sur ce qui peut le définir et en examinant les différentes formes qu'il a prise au fil du temps.

Sommaire du dossier :

L’histoire du premier daytime soap diffusé en France, Santa Barbara, nous permet de découvrir ce genre et de constater comment il se meurt aujourd’hui, faute d’avoir su se renouveler.

Dallas, puis Dynastie ou Côte Ouest : le soap s’invite en prime-time et démontre que les téléspectateurs peuvent suivre une intrigue feuilletonnante hebdomadaire.

A la mort des grandes sagas des années 80, c’est le soap adolescent qui prend le relais, de Beverly Hills à Dawson, en passant par Angela, 15 ans.

Des sagas de l’été, nos prime-time soaps, aux tentatives diverses d’imposer des feuilletons quotidiens, retour sur les soaps français, et évidemment sur Plus belle la vie.

Introduction aux formes prises par le soap à travers le monde, des soaps anglais devenus institutions aux télénovelas sud-américaines, en passant par les feuilletons du Ramadan du monde arabe.

Initiée dans les années 80, l’hybridation entre séries et feuilletons devient la norme des années 90 : les codes du soap se diffusent presque partout.

Les années 2000 ont vu la consécration de soaps "nobles" reconnus par la critique, comme Six Feet Under et Friday Night Lights, mais qu’on désigne rarement par leur nom.

De Dallas à... Dallas! Une Histoire du Soap