Le Parlement des Rêves

Le Parlement des Rêves

Menu
In fashion, one day you're in and the next day, you're out!

In fashion, one day you're in and the next day, you're out!

Ma semaine de vacances à Paris à été un immense plaisir malgré le temps pourri. En plus, autour du 15 août il n'y avait pas un chat dans la Capitale, et, oserais-je, il n'y a vraiment rien de tel que de pouvoir profiter de Paris sans avoir à se taper les parisiens. J'ai fait mon touriste de base, rechargé mes batteries, me suis bien amusé en quelques occasions... et réalisé à cette occasion à quel point j'avais besoin d'un changement d’environnement de quelques jours.

La semaine de travail à Marseille a été tranquille mais agréable. J'ai plus eu l'occasion de découvrir la ville que la dernière fois où j'étais resté sur le campus de Luminy. C'était intéressant de passer de Paris à Marseille en venant de Lyon en quelques jours, et d'évaluer ce qui rapproche et sépare les trois principales villes de France. Marseille s'est avéré, comme j'en avais déjà eu le sentiment en juillet, largement moins déplaisante que ce que je craignais et avait pu entendre dire. (Et au moins il y faisait à peu près beau). Reste qu'il n'y a pas à dire : j'adore Lyon.

Rentrée cette semaine, plein de choses longtemps repoussées à faire, de gens avec qui reprendre contact. On m'a fait remarquer hier soir que j'avais l'air d'aller bien ; il faut avouer que cela va mieux que cela n'a été depuis très longtemps. I do feel good, et j'ai envie d'en profiter.

Entre-temps, je dois avouer avoir succombé, depuis mon séjour parisien chez Anthime, au vice de Project Runway, une télé-réalité US où on regarde quelques filles et des pédés coudre -- et c'est passionnant. Je viens de finir de télécharger la suite de la seconde saison commencée là-bas. C'est mââl, mais qu'est-ce que c'est bieeen ! :) J'espère avidement pouvoir vivre le moment où le visage de Santino se décomposera à la réalisation du fait qu'un autre gagnera. Et je supporte sans questions Daniel V. Go, Daniel, go ! :)

Quand on sait que je charge aussi en ce moment la saison 6 de Survivor, une vérité s'impose : l'action conjuguée d'Anthime et Jérome a marché, they turned me evil, big time !

In fashion, one day you're in and the next day, you're out!