Le Parlement des Rêves

Le Parlement des Rêves

Menu
Live from Paris (Où quand profiter de Paris sans son seul défaut)

Live from Paris (Où quand profiter de Paris sans son seul défaut)

Live from Paris (Où quand profiter de Paris sans son seul défaut)

J'ai renouvelé l'expérience de l'été dernier et je confirme sans discussion possible que la période à proximité du 15 août est bien la plus agréable qu'on puisse passer à Paris : la ville a toujours sa beauté et ses multiples attraits, mais elle est quasi entièrement vidée de son unique défaut : les Parisiens.

Première partie de séjour dans un calme relatif, j'en ai profité pour m'attaquer à l'écriture de mes articles pour le prochain Meilleur des Séries, articles que je dois rendre tout bientôt. Ces dernières semaines, j'ai du, afin de m'acquitter de ma tâche en toute conscience professionnelle m'imposer des activités comme le revisionnage intégral de Veronica Mars. Trop dur ma vie !

Deadline au 31 aout. J'ai encore un peu de travail, mais cela va le faire.

Samedi soir, je suis allé dans une boite parisienne dont j'ai entendu parler lors des dernières UEEH, qui s'appelle Le Tango. Un endroit invraisemblable (dix minutes peuvent séparer Mika de Claude François, et la déco est à l'avenant...) mais chaleureux et sympathique, deux qualités rares dans la nuit Parisienne. En clair, j'ai enfin trouvé un endroit sympa pour sortir quand je viens ici (et en plus c'est abordable).

Bref, si ce n'était pas novembre en août (exactement comme l'année dernière au passage) ce serait parfait. Étrange quand même que le moment où j'ai profité d'un temps d'été à Paris cette année, c'était... en avril.