Le Parlement des Rêves

Le Parlement des Rêves

Menu
Premières fois (les bonnes et les mauvaises)

Premières fois (les bonnes et les mauvaises)

Premières fois (les bonnes et les mauvaises)

Pour la première fois, une société de prod a qui j'ai envoyé un projet (de série) m'a fait une réponse. (1)

La réponse est non, évidemment (cette première fois-là sera forcément suivie de beaucoup d'autres) mais on va dire que c'est un non encourageant puisque "le projet est intéressant" et que "si les circonstances étaient différentes, cela aurait été intéressant de se rencontrer pour en parler et voir où vous voudriez aller avec ce projet", si j'en crois ce qu'on m'a dit.

Les circonstances.

D'abord le classique, qui a à voir avec la petitesse du marché de la fiction française. Le principal débouché de mon projet aurait été France Télé. Or le groupe public (pour des raisons qui tiennent à la fois du politiquement correct et de l'absurde, mais c'est un autre débat) veille à ne développer qu'un projet chez chaque producteur indépendant à un moment t -- pour que l'on ne l'accuse pas de favoristisme. Or la prod en question a déjà une série installée sur le groupe et une autre en développement. Donc la porte est fermée pour cette prod là.

Ensuite, le vraiment embêtant. France 2 a tourné il y a quelques mois une série avec grosso modo le même pitch qu'elle devrait diffuser avant la fin de l'année. Je ne sais pas comment j'ai fait pour passer à coté. J'avais déjà entendu le titre de la série mentionné en passant, et je savais plus ou moins que c'était une série "sociale", mais maintenant que j'ai googlé le truc, c'est vraiment le même pitch. Evidemment ça exploite le pitch d'une façon différente et évidemment mon projet était mieux (oui, je suis pas encore scénariste, mais j'ai déjà l'égo ;p) mais enfin cela signifie qu'au delà des quelques envois que j'ai déjà faits, mon projet est juste bon pour la poubelle.

Je n'avais aucune attente délirante vis à vis des "Anonymes", autre que celle de m'en servir pour me positionner "officiellement" comme quelqu'un qui veut devenir scénariste, mais quand même, j'avoue, c'est chiant.

On va dire que c'était un bon entraînement (ce qui est vrai par ailleurs).

Comme l'appel à projet NT est avancé cette année et se fait entre maintenant et septembre, je ne vais pas passer la nuit là-dessus et me remet au travail sur ce que je développe dans cet objectif.

(1) Edit: je réalise après coup que ma phrase pourrait laisser penser que j'ai fait plein d'envois sans avoir eu de réponses. Ce n'est pas le cas dans la mesure où la première fois que j'ai envoyé quelque chose, c'était il y a très peu de temps, donc c'est juste que ce premier retour a été rapide.