Le Parlement des Rêves

Le Parlement des Rêves

Menu
Premium TV 2005

Premium TV 2005

Premium TV 2005
Premium TV 2005

J'étais sur Paris ce week-end à l'occasion du Premium TV 2005, le festival des séries télévisées organisé par l'association FLT. Après avoir manqué celui de l'année dernière, il n'était pas question de manquer cette édition. Je me suis donc lancé sur les routes de France le pouce pointé vers la capitale ;).

Projections en avant-première : Desperate Housewives, le 8 septembre sur Canal+, Médium, à venir sur M6, Kojak 2005, à venir sur 13ème Rue, le dernier épisode de la saison 5 de CSI, réalisé par Quentin Tarantino, prochainement sur TF1, Deadwood, à venir sur Canal+, et enfin l'intégrale de Profit (9 épisodes), à paraître en octobre en DVD.

Rencontres Universitaires des Séries Télévisées : parrainées par David Buxton, maître de conférence à l'Université Paris X-Nanterre et auteur d'un des premiers ouvrages français universitaires sur les séries télévisées, "De Bonanza à Miami Vice - Formes et idéologies des séries télévisées", neuf interventions passionnées et passionnantes autour du thème suivant : "lecture sociale, politique et idéologique des séries télévisées". On citera à titre d'exemple "The X-Files ou le retour du refoulé" par David BUXTON, "Magnum et la guerre du Viêt-Nam" par Marjolaine BOUTET ou encore "CSI vs Law and Order, ou justice platonicienne contre justice aristotélicienne" par David MEULEMANS. Conférences et

Tables rondes de professionnels : "Comment faire naître une critique télévisuelle?", entretien avec l'équipe de Samantha Oups (la nouvelle short-com' de France 2), ou encore séance de dédicace de l'équipe au grand complet des "Miroirs Obscurs".

Tout cela en présence d'un village des fan-clubs tenu pendant toute la durée du festival.
Cet assemblage unique constitue la formule épatante du Premium TV.

Une organisation for-mi-da-ble, un lieu extrêmement sympathique (L'Entrepôt), et l'intelligence et la sympathie du très nombreux public présent -- plusieurs centaines de personnes -- aura permis à l'ensemble de s'élever encore au-dessus de la somme pourtant déjà conséquente de ses parties.

Je retiendrai nécessairement, pour ma part, ma participation aux cotés de Christian Bosséno (critique de cinéma et de télévision ; presse écrite), Alain Carrazé (journaliste spécialisé séries télévisées ; télévision radio et presse écrite), Sarah Sepulchre (universitaire et journaliste ; radio) Martin Winckler (médecin, romancier et spécialiste des séries télévisées ; presse écrite) et un représentant d'Allociné-Séries à la table ronde sur la critique télévisuelle. Surtout l'affolement de mon rythme cardiaque quand la salle s'est soudainement remplie -- en fait la conférence a été déplacée de son lieu initial à cause de la forte affluence, peut-être deux cents personnes.

Apparemment, à en croire mes collègues du FLT, je n'ai pas trop bafouillé et j'ai réussi à faire passer quelques trucs intelligibles.

Le Premium TV aura aussi servi de terre d'accueil à l'Assemblée Générale du FLT, qui aura permis d'y mettre un certain nombre de points sur les "i". A son issue et après avoir mis à profit le week-end pour me mettre à jour sur l'année passée de l'association, je fais mon retour dans son Conseil d'Administration après un peu plus d'un an de prise de recul.
Et du travail nous attend ! Mais je trouve -- suis-je maso? -- que le FLT se trouve à nouveau à un carrefour enthousiasmant de son existence.

Premium TV 2005