Le Parlement des Rêves

Le Parlement des Rêves

Menu
Retour sur Plus Beau le Soap

Retour sur Plus Beau le Soap

L'événement Premium TV "Plus beau le soap?", une introduction à l'histoire du soap opera, dont j'ai assuré la rédaction et que j'ai présenté, qui a eu lieu à l'Entrepôt mercredi soir s'est dans l'ensemble plutôt bien passé, avec une affluence raisonnable compte-tenu de l'étroitesse de la fenêtre de communication qu'il nous a été permis d'avoir, du fait des contraintes d'organisation.

Regardé de haut parce que trop souvent réduit à sa caricature, le Soap Opera est 
pourtant devenu un genre essentiel à la télévision. Les événements PREMIUM TV 
proposent, au cours d’une soirée exceptionnelle, d’éclairer d’une nouvelle façon 
ce genre trop longtemps méconnu…

Arrivé à la télévision dans les années 50, prolongeant ses premières incarnations 
radiophoniques, le Soap Opera est alors sponsorisé par des marques de lessives le 
destinant à leur cible première : la ménagère. A cette origine commerciale, le 
Soap Opera doit sans doute sa réputation de série télévisée bas de gamme qui ne 
mérite pas d’attention. En vérité, c’est tout le contraire. Le Soap Opera 
quotidien n’a-t-il pas formé des dizaines de scénaristes à une écriture très 
rigoureuse ? Le Soap Opera de prime time n’est-il pas unique par sa capacité à 
réunir des foules très diverses devant leurs écrans ? En traitant de grands sujets 
de société, le Soap Opera n’a pas seulement accompagné l’évolution des mœurs mais 
l’a bien souvent devancée. Et depuis plus de vingt ans, le Soap Opera s’est 
hybridé avec de nombreux autres genres pour donner naissance à de nouvelles formes 
de séries feuilletons…

Croisant les exemples français et américains, la soirée Plus Beau le Soap ? 
propose, au cours de rencontres uniques, une première introduction à quelques uns 
des multiples aspects du Soap Opera…

Les gens ont eu l'air d'avoir apprécié. Donc d'avoir compris quelque chose à ce que je racontais, même si j'ai parlé bien vite, notamment au début (j'ai du déverser les 15 premières minutes de programme en 5 minutes). Mais au moins j'ai pu rattraper notre demi-heure de retard sans couper dans les deux interventions d'invités : Olivier Szulzynger, ancien Directeur d'écriture de "Plus belle la vie" et Carmen Compte, universitaire et pionnière dans la recherche sur les séries télévisées en France, pour avoir consacré une thèse aux soaps en 1985.

Petit retour en image, avant que le site Premium TV ne mette plus de contenu en ligne, sur cette soirée (même s'il n'aura pas été possible de l'enregistrer intégralement et qu'il n'y aura donc pas de podcast complet, contrairement à la soirée précédente).

Les photos sont de Jean-Baptiste Dancre. Malheureusement, il n'y a pas d'image de l'intervention de Carmen Compte, car celle-ci, du fait d'un des éléments techniques compliqué à gérer, a du se faire quasiment dans le noir pour que les éléments projetés soient bien visibles.

Séverine Barthes, Présidente d'A-Suivre.org, introduit la soirée :

Retour sur Plus Beau le Soap

Quelques arrêts sur l'histoire du soap :

Retour sur Plus Beau le SoapRetour sur Plus Beau le Soap

Entretien avec le scénariste Olivier Szulzynger, qui a évoqué son expérience sur les sagas de l'été Tramontane et Méditerranée et à la tête de l'écriture de Plus belle la vie, rare cas de série française dans laquelle les scénaristes ont "pris le pouvoir" :

Retour sur Plus Beau le SoapRetour sur Plus Beau le Soap
Retour sur Plus Beau le Soap