Le Parlement des Rêves

Le Parlement des Rêves

Menu
Théâtre: Week-end de Pacs

Théâtre: Week-end de Pacs

Théâtre: Week-end de Pacs
Théâtre: Week-end de Pacs

Hier soir, avec Olivier, David et Julien, nous sommes allés à la Générale/Avant-Première de la reprise de Week-end de Pacs, un vaudeville déjà joué au printemps dernier à Lyon, et qui revient pour quelques jours au Rail Théâtre. (Réservations et résumé ici, le site officiel a expiré, ce qui est embêtant à la veille de la reprise...)

La pièce est assez inégale en tous points, mais nous avons passé deux heures agréables devant un Boulevard assumé à la sauce gay.

Les comédiens n'étaient pas tous au même niveau : Marie-Hélène Aknin sublime un rôle de mère Juive qui aurait prêté au pire entre d'autres mains, là où d'autres sont parfois un peu transparents. Voire faux, tel le très charmant Sylvain Gabriel dans le rôle de Karl dont les expressions du visage sont pourtant excellentes. Mais le joué parlé ne suis pas, dommage ! (Peut-être aussi qu'il était pas dans un bon soir, ça arrive!).

Il en va de même de l'écriture. Parfois très, très drôle, parfois moins. Surtout, certaines digressions entraînent des ruptures de style et de ton qui ne sont pas des plus heureuses. Et puis il y a un passage "amusant" où le texte ne sert qu'à meubler un changement de costume, ce dont tout le monde est très conscient vu l'absence de conviction généralisée. Résultat : on se dit qu'on aurait peut-être préféré un entracte qu'une discussion style café du commerce sur la real tv dont on ne voit mais alors vraiment pas ce qu'elle vient faire là.

La mise en scène est peut-être ce qu'il y avait de plus homogène, quoique manquant parfois d'un peu de précision, notamment dans les passages les plus décalés, un peu diminués de n'être joués que timidement.

Reste qu'on s'amuse bien, et qu'on ne voit pas passer les deux heures. En théâtre, ça reste le principal. Si vous avec le temps / l'occasion / les moyens, je vous conseille donc le détour par le Rail Théâtre.

Puisque je suis sur ce sujet, le théâtre, j'ai achevé la nuit dernière l'écriture d' Embuscade,.... Voilà une bonne chose de faite !